ARTICLE POIDS ET STRESS

 

Stress et kilos vont toujours de paire

Les récentes études ont démontré que le stress joue un rôle déterminant dans la prise de poids. Pour mieux positiver la situation, disons qu’en évitant les facteurs stressants, ce serait déjà un bon moyen de garder un poids idéal et d’échapper ainsi au régime drastique et tous ses méfaits.

Sans pour autant tomber dans une véritable boulimie, certaines femmes trouvent facilement refuge dans le grignotage au moindre souci. Comment expliquer alors ce phénomène ? Comment le stress parvient-il à nous donner encore plus d’embonpoint ? En voici quelques explications.

D’abord parce que le stress malmène nos hormones et nous donne encore plus faim, du coup, on s’engouffre dans un énorme plat. Une façon pour notre corps d’anticiper la réapparition des angoisses.

Cette sorte de défense qui n’a pas toujours lieu d’être est aussi très favorable au stockage de graisses. Pour mieux comprendre le phénomène, observez ce que font certains animaux à l’approche de l’hiver. Ils s’engraissent afin de mieux apprivoiser le froid. Et bien, notre organisme fait pareil, pas pour se préparer aux changements climatiques mais plutôt en prévention des évènements stressants à venir.

Instinctivement, on redoute une baisse d’énergie, une grosse sensation de fatigue, des symptômes qui accompagnent souvent le stress.

Une nuit agitée ou un sommeil insuffisant risque encore d’envenimer les choses. Lorsqu’on a mal dormi, on produit plus de salives, ce qui provoque par conséquent une sensation de faim et beaucoup plus d’appétit, observent les chercheurs. La solution serait donc de s’offrir un sommeil de qualité afin de ne pas se réveiller du mauvais pied le matin.

Mais ce mal être est aussi un des principaux responsables de notre petit bedon. Donc, pour retrouver un ventre bien plat, mettons-nous le plus souvent en mode relaxation ! Sachez que lorsqu’on est soumise à une grosse pression, notre glande surrénale fabrique beaucoup plus de cortisol. Or, cette hormone, produite en excès, favorise le stockage des graisses au niveau de l’abdomen alors qu’elle est sensée nous aider à mieux nous adapter aux situations de stress.

Vous l’aurez donc compris, plus on se détend, mieux on évite les kilos superflus. Remarquez aussi qu’à force de nous préoccuper de notre poids, nous éprouvons encore plus de difficulté à éliminer le surplus. Mais maintenant que vous connaissez les véritables corrélations entre stress et kilos, vous saurez désormais comment maîtriser vos envies de fringales.

Une dernière chose, ne mangez pas à la va-vite, sinon, votre cerveau va envoyer des messages qui feront fuir votre sensation de satiété. Généralement, prendre le repas nécessite pas moins de 30 minutes, ce qui garantira une meilleure mastication et par conséquent, une bonne digestion

 

Frédérique Pezrès-Sophrologue
Paris 17 et Paris 8
Tél: 0630355706 - FSophrologue@gmail.com
http://www.un-sophrologue.fr

© Copyright 2004-2011 - CMS Made Simple Ce site est propulsé par CMS Made Simple