Le Burn out - des solutions

LE BURNOUT (consumé, s'éteindre)

Qui sont les candidats au burn out ?

Les plus consciencieux, les perfectionnistes, les plus chargés de responsabilités, les cadres supérieurs, les chefs d'entreprise (toute personne à son compte) les émotifs, les anxieux..


La dichotomie :

La société a beaucoup changé mais le cerveau et le système nerveux des hommes ne se sont pas modifiés depuis la nuit des temps ;la conséquence en est qu'ils ne s'adaptent pas à la pression mentale actuelle notamment au niveau des moyens de communication (ordinateurs, téléphones portables..). Ces multiples pressions engendrent : confusion mentale, anxiété, culpabilité ;elles usent le système nerveux prématurément.

Symptômes :

-épuisement psychique et physique

-troubles du sommeil, sommeil non récupérateur

-démotivation, perte du goût de vivre

-baisse du système immunitaire (problèmes ORL,digestifs...chroniques)

-troubles articulaires, douleurs musculaires

-recours à des substances addictives (tabac,alcool,drogue)

 

Remèdes,solutions

1/ anxiolytiques,antidépresseurs,somnifères

ces remèdes ne sont qu'un cautère sur une jambe de bois, ils masquent la véritable cause et ne la résolvent pas, de plus ils créent un problème supplémentaire : l'accoutumance !

2/ des solutions concrètes :

au niveau de l'entreprise : La productivité dépend de l'état de santé physique et mental du salarié. Il faudrait que les chefs d'entreprise réorganisent les conditions de travail, ce qui n'est hélas pas à l'ordre du jour !

 

au niveau de l'individu : Il est nécessaire d'apprendre à gérer le stress, prendre dela distance, relativiser, protéger son système nerveux. La relaxation active telle que la Sophrologie, par ses entraînements quotidiens, permet d'obtenir un état de bien être permanent.

 

 

ÉTUDE DE CAS D'UN PATIENT TRAITÉ PAR LA SOPHROLOGIE

Monsieur N.43ans, est venu me consulter sur les conseils de sa femme. Cadre de haut niveau ayant beaucoup de responsabilités et de pression quotidienne par conséquent.

Cela a commencé par des troubles du sommeil, il s'endormait comme une masse, épuisé, et se réveillait entre 2h et 4h du matin dans un grand état d'angoisse par rapport aux enjeux qui l'attendaient chaque jour, ou bien il mettait des heures à trouver le sommeil, à cogiter sur de multiples problématiques pour finir par s'endormir au petit matin quelques heures avant que le réveil ne sonne.

Malgré sa grande fatigue, des infections ORL à répétition, des douleurs dorsales et des migraines Monsieur N qui avait un caractère perfectionniste et une tendance à la culpabilisation, se répétait qu'il devait tenir coûte que coûte afin de conserver son poste, être bien vu par son entreprise, garantir un bon niveau de vie pour sa famille. Toujours dans l'idée de se conformer à son image de jeune cadre dynamique, il pratiquait 3 h de sport par semaine, continuait à se lever tôt le week-end pour faire un tennis et à voir des couples d'amis en soirée.

Peu à peu il a commencé à perdre tout intérêt pour sa vie et ses activités, sa motivation au travail diminuait de plus en plus, il avait l'impression de travailler énormément pour de petits résultats. Son travail devenait inefficace. Sa femme et ses enfants l'exaspéraient.

Finalement un matin il ne s'est pas levé pour se rendre à son travail, sa femme l'a trouvé à 19h toujours couché et dans un état comateux.

Suite à cela il fut arrêté par son médecin avec un diagnostic de burn-out!

La prise en charge n'est pas facile car le patient en état de burn-out a perdu toute motivation et n'a plus l'énergie de faire quoi que ce soit;. Il oublie ses rendez-vous, n'est pas constant dans ses entraînements.

Aussi, en plus d être Sophrologue, il faut faire preuve de psychologie, de patience et être un bon coach. A chaque séance j'envoie par mail l'enregistrement de la technique pratiquée afin que le patient puisse s'entraîner tranquillement chez lui entre deux séances.

 

Chaque consultation se divise en trois parties :

1/ temps de parole,

où le patient évoque ses difficultés, pose des questions, fait un compte-rendu de ses pratiques à la maison.

2/ temps de pratique

3/ temps de parole sur le vécu de cette pratique, conseils, ici le sophrologue fait du coaching pour soutenir, donner du courage, guider.

 

Protocole sophrologique utilisé :

a/ apprentissage de techniques permettant de gérer le stress

- relaxation active

- évacuation des tensions dans tout le corps

- augmentation de l'énergie vitale

 

b/ technique de récupération d'un sommeil de qualité

 

c/ technique rechargeant le corps en énergie par l'augmentation de la chaleur corporelle, la redynamisation des organes internes (circulatoires, digestifs, respiratoires, immunitaires)

 

d/ technique essentielle de récupération du système nerveux par un état de relaxation profonde permettant de palier au manque de sommeil et de recharger le système nerveux


 

e/ Pour terminer, utilisation de techniques permettant un travail de fond afin de ne plus retomber dans un tel état. Ce travail va consister à prendre conscience de son seuil de tolérance, savoir imposer ses limites aux autres, établir dans l'idéal un nouveau projet de vie.

 

Cette dernière partie n'est pas obligatoire, c'est un travail de développement personnel. Le Sophrologue fait travailler le patient en état de conscience modifiée ce qui permet une intégration profonde sans avoir recours à la volonté. Attention il ne s'agit pas d'hypnose, en sophrologie la personne recherche ses propres stratégies à partir de ses valeurs personnelles.

 

Il faut en règle générale trois à six mois à raison d'une séance hebdomadaire pour rétablir une personne.

FRÉDÉRIQUE PEZRÈS
Frédérique Pezrès-Sophrologue
Paris 17 et Paris 8
Tél: 0630355706 - FSophrologue@gmail.com
http://www.un-sophrologue.fr

© Copyright 2004-2011 - CMS Made Simple Ce site est propulsé par CMS Made Simple